SE REMETTRE DE L'ENTRAÎNEMENT GRÂCE AU ROULEAU DE MOUSSE

C'est très pertinent de masser ses muscles trop contractés avec un rouleau de mousse (communément appelé "foam roller"). La technique, qui peut sembler réservée aux athlètes et aux personnes très motivées, est pourtant super efficace et permettra de ramener vos muscles à leur état normal après l'entraînement, c'est-à-dire à un état de souplesse, de détente, de meilleure amplitude du mouvement et, à la longue, de meilleure performance lors de l'entraînement. Pour faire suite aux entraînements de ballet, les parties du corps à travailler avec le rouleau sont la plante des pieds, les fessiers, les cuisses (quadriceps, tractus iliotibial), les mollets. Personnellement, j'aime bien ajouter les trapèzes et le dos pour contrer les tensions causées par le 9 à 5 à l'ordinateur :)

COMMENT ÇA MARCHE: Lors de l'entraînement, les muscles travaillent souvent en contraction. À force de s'entraîner à faire les mêmes mouvements, et à cause de d'autres facteurs (hydratation, sommeil, rythme de vie, posture) les muscles peuvent emmagasiner des tensions, points de douleur et deviennent peu à peu limités dans leur amplitude. Le rouleau arrive alors à la rescousse! Cette technique, dont le nom fancy est l'auto-relâchement myofascial, permet d'appliquer une compression sur le muscle, massant, étirant et assouplissant ce dernier (pensons ici à une escalope de veau et un petit marteau de cuisine: même principe). Les bienfaits sont nombreux: amélioration de la souplesse, diminution de la douleur, diminution de l'inflammation, meilleure circulation sanguine et lymphatique, etc.

COMMENT FAIRE: On peut choisir de l'exécuter avec un rouleau de mousse (en vente chez le spécialistes du mouvement - physios, kinésios, et aussi en grande surface), ou encore avec une balle de tennis pour certains muscles plus petits ou régions plus précises. Il s'agit tout simplement de rouler la partie trop contractée du corps sur le rouleau, avec le poids du corps comme pression, en laissant le musclé massé très mou. On roule lentement, et lorsqu'on sent un point de douleur, on garde la position, en essayant de détendre le corps le plus possible malgré l'inconfort (je vous avertis, c'est tout un inconfort). Après 5 à 30 secondes, on devrait commencer à sentir le muscle douloureux se relâcher. Si le point de douleur est justement trop douloureux pour le masser directement avec le rouleau, il faut alors rouler les environs et s'en approcher graduellement. Le relâchement des muscles aux alentours va favoriser une réduction de la douleur. Attention! Ce n'est pas non plus un concours de résistance à la douleur: même si vous ne faites que quelques minutes à la fois, le bienfait sera tout de même perceptible. Si on veut une version plus douce, on peut tout simplement placer la ballet de tennis contre un mur et appuyer sur le point de tension. Après avoir roulé tous les muscles tendus du corps, vous pourriez ressentir un effet d'endolorissement (lire: vous serez raquées) qui devrait durer 24h à 48h. Hydratez-vous en masse, mangez sainement et dormez bien, et donnez 48h de break à votre corps avant d'aller retravailler les mêmes régions avec votre rouleau.

MISES EN GARDE: Ne roulez jamais sur un os ou une articulation: utilisez plutôt la balle de tennis que vous tenez à la main et massez délicatement l'articulation douloureuse. Finalement, il n'est pas recommandé de travailler les muscles du cou avec cette technique, puisque c'est une zone sensible et délicate du corps. En cas de condition physique particulière, voyez un spécialiste du mouvement. 

Pour plus de détails sur cette technique, cliquez ici ou ici ou ici.

Camille Rouleau